REPRISE : SEMAINE 4


Mardi : la peur au ventre

Depuis lundi la douleur au mollet à complètement disparue. Mais j’avoue que je ne suis vraiment pas serein. Pour tout dire, j’ai même très mal dormi durant la nuit de lundi à mardi. J’ai peur de la récidive, j’ai peur de perdre trop de temps sur mon planning. Cette sensation d’avoir le temps qui joue contre soi, c’est terrible. Je la supporte pas trop bien.
Bref, en fin de journée, me voilà prêt à partir. j’ai massé mon mollet avec un baume chauffant, et je démarre par 500m en marchant, où j’essaie tant bien que mal de chauffer mon mollet en accentuant le mouvement du pied lors de la foulée. Mon muscle s’étire au maximum et il se rétracte à fond. Pas de douleur mais une sensation bizarre. Je démarre alors à une allure très réduite la course. Et après quelques dizaines de mètres je sens des picotements très légers. J’en ai aussi dans l’autre mollet. je mets ma main à couper que ce n’est rien, j’insiste un peu, et quelques centaines de mètre plus loin, je décide d’arrêter.
A vrai dire, je ne sais pas si mon mollet est rétabli, mais moi, dans la tête, je ne suis pas prêt à accepter une récidive. Je rentre donc en marchant, très déçu.

A mon retour, je fais des étirements poussés. Pas de douleur, une petite gène (peut-être …). Je décide de faire une séance de gainage. Je devais débuter le renforcement musculaire le lendemain. Au moins je n’aurais pas perdu tout mon temps. C’est dur, 2 pauvres séries de gainage qui me font le plus grand bien tellement elles me font mal 🙂

Prochaine tentative de course : jeudi. je croise les doigts.

Mercredi : renforcement musculaire

abdominaux gainage

© Chaunu

Bon alors, voici le passage comique de la semaine. Je reprends donc mes séances de renforcement musculaire. Dans un premier temps, je fais simple à savoir du gainage pour la ceinture abdominale et aussi des pompes pour développer un peu le haut du corps.
La séance que j’ai prévu est :

2 séries de :

  • 3 x 45″ de gainage (en utilisant les 3 positions les plus courantes, j’y reviendrais dans un prochain article) avec 30 secondes de récupérations entre chaque position
  • 3 x 10 pompes (30s de récupération entre les séries)

La première série a été complétée non sans mal. Franchement, je pensais pas en baver autant, surtout pour le gainage.
La deuxième série a été elle plus compliquée. En effet, j’ai terminé le gainage au forceps, puis j’ai réalisé 9 pompes sur 10 pour ma première série de pompes et accrochez-vous bien, j’ai fait 2 pompes avant de m’effondrer lamentablement au sol sur la deuxième série 🙂

Après cet effort, je me suis relevé et là, je me suis senti …. comment dire …. sans muscle 🙂 j’étais ko debout, vidé.

Jeudi : Back in the Business

Allez retour à la course, en espérant cette fois que mon mollet ne me joue pas de tour. Depuis la séance de mardi, j’ai une très légère gène en haut de mon mollet gauche. Qu’à cela ne tienne, je tente le coup, en étant plus détendu que le lundi et un peu moins à l’écoute de mes minuscules sensations.
Et ça a tenu, sans pour autan me convaincre totalement. En effet, j’ai réalisé seulement 4,5km en 25 min. Et je dirais que sur la fin, la gène s’accentait un peu … Après un bon étirement, le mollet ne me fait pas souffrir. toujours cette petit gène mais rien de plus.

La prochaine séance de course est prévue dimanche en espérant allonger un peu à 45′. Entre temps, rendez vous samedi pour mon one man show : séance de renforcement musculaire 2, le retour :).

Samedi : renforcement musculaire

Même programme que mardi :

2 séries de :

  • 3 x 45″ de gainage avec 30 secondes de récupérations entre chaque position
  • 3 x 10 pompes (30s de récupération entre les séries)

Je débute la séance avec de fortes courbatures au pectoraux.

Coté gainage, j’arrive à compléter la séance même si la dernière série est un peu plus dur.
En revanche coté pompe, là c’est pire que mardi, puisque dès la première série, je termine à l’agonie les premières 10 pompes et je bloque au bout de 3 sur la deuxième fournée. Je décide d’arrêté pour cette série, et la deuxième série sera pire puisque je ne pourrais faire que 5 pompes dans la première et c’est tout.

Bref une demi heure après je ne peux plus levé les bras 🙂
Vive le renforcement Musculaire

Dimanche : Il y a du mieux

Ce dimanche matin, je réalise un footing de 8km. le parcours est complètement plat hors mi une toute petite cote assez raide de 300m environs. Pas de douleur sur le plat, en revanche, dès que j’ai commencé à prendre le faux plat montant menant au bas de la cote, je ressens une légère gène. Je décide donc de faire la côte en marchant. Ensuite tout roule jusqu’à la fin.
Le coté super positif est les très bonnes sensations tant au niveau du souffle que des muscles malgré un petit rythme autour de 10.5km/h sur le plat.

Distance hebdomadaire parcourue : 12,5 Km

Poids : 85 Kg (-2 kg par rapport au J1)

Agenda Semaine 5

Aujourd’hui lundi, j’ai une petite gène. On verra donc dès demain si je peux réaliser mon programme de la semaine  :

Mardi : 45′ footing sur le même parcours que dimanche

Mercredi : renforcement musculaire

Jeudi : 50′ footing

Samedi : renforcement musculaire

Dimanche : 60′ footing (si séance du jeudi concluante)