REPRISE : SEMAINE 3 4


blessure molletBonsoir à tous. Voici donc mon petit bilan hebdomadaire de la semaine qui vient de s’écouler.

Mardi : Footing 45′

Alors autant dire que cela va aller très vite puisque j’ai débuté mardi par ma première sortie de 45 min. Les sensations d’avant course étaient bonnes, pas de fatigue, et une forte envie de courir. Mais dès le départ une douleur se fait sentir au niveau de mon mollet gauche. Bon pour tout vous dire, j’aurais dû faire demi-tour. Alors pourquoi avoir continué ? Et bien, vous allez rigoler, mais par fierté ! Je m’explique : je cours régulièrement avec un très bon ami à moi le mardi et le jeudi. Parfois, à cause de son boulot très prenant, il me prévient quelques 10aines de minutes avant qu’il ne peut pas venir. Je pars donc courir seul. Cette semaine, on s’est pas mal chambré par sms, et donc arrive la course du mardi. Vous comprenez bien qu’il était impossible pour moi de lui dire que je devais arrêter après 500m de course alors que je l’avais branché toute la semaine !!!
J’ai donc juste parlé d’un début de douleur après 5km de course (alors que la douleur devenait vraiment forte). On a donc fait la petite boucle de 6km.

Au final, je pense avoir une petite élongation. Glaçage dès le retour et le lendemain. Un anti-inflammatoire 2 à 3 fois par jour tant que la douleur est présente.
J’ai eu un vrai coup au moral le soir même et le lendemain 🙁 . Je venais à peine de publier mon défi.
Quelles sont les raisons de cette blessure ? J’en vois 2 principales :

  • Je n’ai absolument pas bu de la journée (1 verre d’eau à table le midi). Je n’avais plus de bouteille d’eau au boulot.
  • J’ai réalisé de nombreuses montées et descentes d’escalier dans ma journée.

Bien entendu à cela se rajoute le surpoids et le manque de musculation de ma ceinture abdominale. Mais comme que la blessure est intervenue dès le départ, je ne pense pas que cela vienne de là.

Distance hebdomadaire parcourue : 6,25km

Poids : 86 kg

Agenda semaine 4

Aujourd’hui, le moral est tout de même revenu car c’est le premier jour où la douleur liée à mon élongation a complètement disparue. Au final, je n’aurais perdu que 2 séances dans une période qui n’est pas encore clef. J’espère pouvoir reprendre donc dès demain.

Mardi : footing très tranquille pour tester mon mollet. Le temps de course sera choisi en fonction des sensations.

Mercredi : renforcement musculaire. Je vais intégrer à ma préparation une séance par semaine entre midi et deux au boulot.

Jeudi : 45′ footing (si séance de mardi concluante)

Samedi ou Dimanche : 50′ footing (si séance de mardi et jeudi concluante)

 

Je vous laisse vous moquer de moi dans les commentaires. Après tout, cela sera bien mérité 🙂

 

  • Drine dit :

    Perso, je pencherais pour le manque de boisson (eau)…et peut-être qu’un peu de gainage t’aiderait à soutenir le bidou ! Paroles d’une prof de Pilates !

    • Et oui t’as bien raison, j’ai repris aujourd’hui le Gainage !!! pfff j’en ai bavé 🙁

      • Drine dit :

        Pense aussi à des séances d’étirements (mais pas juste après avoir couru !) . Le muscle travaille mieux après ! Voilà que je me mets à te donner des conseils alors que tu as surement plus d’expériences que moi en course à pied 🙂
        J’attends les prochaines séances. Cela me motive pour ma préparation à la Spartan Race 😉

        • Oui, j’ai déjà remis dans ma semaine d’entrainement 2 séances de renforcements musculaires (sans course). Puis dès que je me sentirais bien, je me ferais quelques minutes de gainage et pompe tous les matins au réveil 🙂
          Je pense aussi me relancer sur la pratique du Stretching, que j’avais utilisé il y a 10 ans lors de ma préparation de mon marathon.
          Bref, je dois faire étape par étape pour ne pas exploser en vol …
          SInon c’est quoi ta course ? Une course sans sucre ? ^^