A propos


PRESENTATION


Bonjour à tous et merci de prendre quelques minutes pour découvrir mon blog. Je vais tacher ici de faire une rapide présentation de qui je suis, mais aussi de pourquoi ai-je eu l’idée de créer ce blog.

Je me présente donc, Jean-christophe GARCIA, j’ai 38 ans, je vis en couple avec Fabienne et j’ai 2 enfants de 3 et 5 ans. Originaire de Montauban, proche de Toulouse, j’ai passé dans cette merveilleuse région la totalité de mon enfance et adolescence. Puisque le sujet de mon blog est essentiellement accès sur la course à pied, je vais donc vous décrire comment le sport a été présent et important tout au long de ma vie.

Football, Football et toujours football

Football MFCPlutôt actif étant très jeune, j’ai débuté le football dès la plus petite catégorie (5 ans). A partir de là, je n’ai plus arrêté le ballon rond qui est une vrai passion pour moi encore aujourd’hui. J’ai cependant aimé tous les sports, et mes loisirs étaient finalement axés exclusivement la dessus. A l’âge de 14 ans, des problèmes aux adducteurs m’ont obligé à m’éloigner des terrains pendant 2 ans. J’ai découvert ainsi le tennis et l’aviron. Plus tard, lors de mes 2 années d’IUT, je n’ai pu m’empêcher de monter une équipe de foot, ce qui m’a donné ma première expérience d’entraineur et qui m’a probablement donné la fibre pour plus tard.

 

Premier coup d’arrêt

1998, me voilà sur Paris pour mon premier boulot. Difficile transition pour un gars de la campagne comme moi. L’adaptation fut longue. Enfin je parle de l’adaptation sportive, parce que coté fiesta elle a été très rapide ^^ Après 1 année à ne rien faire, je tente de reprendre le foot. Un problème au genou me contraint à abandonner. Il me donne surtout une excuse pour ne pas reprendre le sport et continuer à m’enfoncer dans une léthargie sportive accablante et ce pendant plusieurs années. En 2003 la balance s’affole, j’ai pris 12 kg depuis que je suis arrivé à la capitale. Je décide alors de me lancer un défi surprenant : étant un fan de NHL (hockey sur glace américain), je me donne un an pour intégrer un club de roller hockey. Le problème est que je ne sais ni patiner, ni magner le bâton. Peu importe, les spots de street hockey dans Paris ne manquent pas, et je fais donc mes armes sur le parvis de la gare du nord (si mes souvenirs sont bons). En 2004 j’intègre le club de Genevillier, avec qui je vais passer 2 années fabuleuses.

 

trail noel 2006_5Running Addict

En parallèle je reprends la course à pied. Me sentant pousser des ailes et considérant le défit Hockey relevé, je me lance un nouveau challenge, faire en 2005 le marathon transpyrénéen catalan. Un trail roulant avec 900m de D+. Une super préparation de 6 mois et une course super réussie que je vous raconterais plus tard. Me voilà infecté par le virus course à pied. Symptômes ? Se sentir ultra léger et pouvoir courir des heures sans aucune douleur, juste avec une sensation de bien être … 

Surfer sur la vague

2006, bye bye Paris, et bienvenue dans la belle région toulonnaise. Je poursuis sur ma lancée, avec de belles courses comme le Marseille-Cassis ou le trail de Noel. Fin de l’année suivante, me voici à nouveau rattrapé par mes vieux amours, puisque je deviens entraineur d’équipe de jeune au football. L’investissement en temps est très important, et je délaisse la course à pied. Je m’entretiens seulement.

 

Retour en enfer (sportif)

Durant les 4 années suivantes je vais m’investir totalement en tant que coach chez les jeunes puis avec une équipe d’adulte. Je vais également reprendre en tant que joueur et en 2009, ce qui devait arriver arriva puisque je me fais les croisés au genou droit. 1 an de rééducation, surpoids, reprise, blessures à répétition. En parallèle mon premier fils arrive en 2010, et il ne m’en fallait pas beaucoup plus pour utiliser ce changement de rythme de vie comme excuse à tous mes maux sportifs. 2 ans après, mon deuxième garçon pointe le bout de son nez et moi je suis toujours aussi avare de sortie sportive. Et rebelote, surpoids, reprise, blessures …

Le signe du destin

Me voilà aujourd’hui comme en 2003 : 12 kg en trop, encéphalogramme sportif complètement plat. Alternant reprise de la course sur 2 mois avec des sensations qui re-pointent le bout de leur nez et périodes encore plus longues d’inactivité totale. Oui mais ça c’était avant, avant que le destin me fasse un cadeau me faisant hérisser tous les poils de mon corps. Il y a quelques semaines, je reçois un mail du site Kikourou. Ce mail indique que j’ai un commentaire à un récit que j’ai écrit !!! De quoi s’agit-il ?! Je clique sur le lien, et je tombe 10 ans après sur mon récit hyper détaillé de mon marathon de 2005. Un gars à poster un commentaire 10 ans après sur ce site, sur mon récit. Je me suis mi à le relire, cela m’a rempli d’émotion, et je me suis dit que ça c’était la main tendue que je devais saisir.

 

LE BLOG

Ok, on repart à la conquête des bonnes sensations. Mais pourquoi faire un blog ?

Pour moi

Tout d’abord, égoïstement, je pense que c’est pour moi. J’ai horreur de l’échec. Mais si je ne parle à personne de mes objectifs, de mes défis, même si je n’y arrive pas, cela ne me perturbera pas trop. En revanche, Je pense que me dévoiler devant d’autres personnes, afficher haut et fort à des 10aines (centaines, milliers J ) de personnes mes objectifs va m’obliger à ne pas renoncer. Ensuite, le chemin à parcourir va être long et les coups de blues seront surement présents parfois. Rien de tel que le soutien de personne que l’on connait ou pas, un peu comme quand on arrive dans les derniers mètres d’une course où la foule nous porte. Enfin, j’ai un très bon souvenir de l’apprentissage théorique de mon marathon il y a 10 ans. Les thèmes de la santé, diéthétique, techniques d’entrainement, ect, m’avaient passionnés. J’espère retrouver cela dans cette aventure. Et j’avoue qu’acquérir une compétence de coach sportif ne me déplairait pas. Le blog va me permettre d’ordonner mes idées, de les mettre en forme, de les partager et voir si cela à un écho auprès de mes lecteurs.

Pour vous

Comme vous avez pu le comprendre, éduquer, entrainer, motiver, et toutes les actions liées au coaching quelque soit le sport font vraiment parti de moi. Je pense que par ce blog, l’expérience que j’ai déjà acquise, mais surtout celle que je vais engranger dans les prochains mois, peut forcément vous intéresser. Vous êtes débutants ou vous êtes comme moi un ancien amateur confirmé : voilà la palette des profils des personnes que je pourrais aider. Vous allez trouver dans ce blog de nombreuses réponses à vos questions. Tous les domaines seront abordés, la technique, le mental, la diététique, le matériel et bien d’autres. Je ne me limiterai absolument pas dans les thèmes présentés sur ce blog.

 

ET MAINTENANT ?

Dans l’immédiat, c’est pour moi le début d’un nouveau cycle positif. Et quoi de mieux pour démarrer ce cycle que de se lancer un défi ambitieux ? Je pense qu’ambitieux ne sera pas un terme galvaudé quand vous lirez mon article présentant ce challenge.

En lisant ces lignes et celles des prochains articles de mon blog, vous m’accordez de votre temps et également votre confiance. Je ferai donc mon possible pour être à la hauteur.


Amicalement, Sportivement


JC